BAJAR AL INFIERNO

… Y VIVIR PARA CONTARLO

Publicités

8 réflexions sur “BAJAR AL INFIERNO

  1. j’avais perdu ce lien, et suis heureuse de te retrouver, merci d’être passée sur La Tribu d’Anaximandre. Tu excelles toujours quelque soit le sujet, et cette série et un régal, surtout le dernier portrait du vieille homme et sa canne 🙂

    J'aime

    • Tu as du voir mes photos sur mon ancien blog, cet espace , lui , est tout neuf et je suis contente que tu t’y sois invité 🙂
      Cet article est essentiellement composé de très anciennes photos scannées, les deux du vieil homme en revanche sont récentes, j’en suis assez fière et je suis donc très heureuse qu elles te plaisent.

      J'aime

      • Merci de me répondre, c’est vrai que depuis un moment j’ai perdu ma blogoroll lors de manipulations 😕 et je n’ai pas pris le temps de m’y pencher à nouveau 😳 Je suis ravie de me plonger dans un travail photographique plus ancien.. et récent chez toi 🙂 Bonne fin de journée.

        J'aime

  2. Bon soir Marie,
    J’aime beaucoup cette série dans ces tons sépias.
    Je peux me permettre une suggestion ? Ce serait bien de mettre aussi tes titres en français, car franchement, même si l’Espagnol est dans mes racines, je ne le pratique pas vraiment et je ne comprends pas toutes les subtilités de tes titres. c’est dommage je trouve.
    Je te souhaite une belle fin de soirée

    J'aime

    • Écrire chaque titre dans la langue qui est liée à l’article est un choix, ainsi tu auras remarqué qu’il y a des articles en français, anglais ou espagnol selon qu’ils couvrent un sujet français, espagnol ou autre… mais il suffit de demander et je peux non seulement traduire mais aussi, cerise sur le gâteau, expliquer !
      « Bajar al infierno » signifie « descendre en enfer », parce que la mine c’est un peu l’enfer « Y vivir para contarlo », légende en réalité des deux dernières photos, le vieil homme que l’on supposera ancien mineur, signifie « vivre pour raconter », c’est à dire survivre aux coups de grisou, aux maladies respiratoires… ces deux phrases sont aussi des extraits de deux chansons mais là, on rentrerait dans des explications un peu complexes et je m’étais juré de faire un blog photo sans blabla 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s